WEBSITE /

Contact Booking:
Pascal Delmas
bluztrack@gmail.com
06.81.83.75.04

Johnny Sansone

Johnny SANSONE a de qui tenir. Son père, saxophoniste professionnel faisait partie du groupe de Dave BRUBECK dans les années 50 et c’est tout naturellement que Johnny a démarré par le saxophone à l’âge de 08 ans. Il aurait pu devenir musicien de Jazz mais à l’âge de 10 ans c’est le choc, il assiste à un concert d’Howlin WOLF en Floride et décide de jouer de l’harmonica.

À 13 ans il est invité sur scène par Honeyboy EDWARDS et pendant ses jeunes années multiplie les rencontres et côtoie des légendes du blues comme James COTTON ou Jr WELLS qui sont touchés par ce jeune blanc qui connait tout le répertoire de Jimmy REED. Dans les années 80 il part en tournée avec Ronnie EARL, John Lee HOOKER, Jimmy RODGERS et Robert LOCKWOOD Jr et pendant une dizaine d’années vit une vie de musicien itinérant qui l’amène d’Austin à Chicago en passant par le Colorado ou la Floride pour finalement décider de se poser à la Nouvelle Orleans au début des années 90. Leader du groupe “Jumpin’ Johnny & the Blues Party”, il officie à l’harmonica et la guitare dans un style proche du delta blues comme on peut l’entendre sur l’album sorti en 1987 « Where Y’at ? » ou sur celui de 1991 « Mister Good Thing ». Installé à la Nouvelle Orleans, Johnny va tomber amoureux de la culture locale et s’en imprégner.

À la suite du décès de la légende du zydeco Clifton CHENIER, Johnny se met à jouer de l’accordéon et développe un style où l’on retrouve ses influences blues et boogie baigné de culture Louisianaise. L’album suivant « Crescent City Moon » (1997 -feat Sonny LANDRETH) gagne plusieurs récompenses dont les « Best of the Beat Awards » et l’amène à une signature sur le label Rounder Records sur lequel sort l’album « Watermelon Patch » en 1999 avec John CLEARY au Piano. Au début des années 2000, Johnny SANSONE multiplie les collaborations et participe au trio du pianiste Joe KROWN et du guitariste John FOHL. Début 2005 il rejoint le projet “Voice of the Wetlands Allstars”au côté de Dr JOHN, Ciryl NEVILLE, Monk Boudreaux, Tab BENOIT. Le but est d’attirer l’attention sur la disparition des écosystèmes et du littoral Louisianais.

Le disque sorti à la fin de l’année 2005 était censé pousser cri d’alarme mais il arrivera trop tard et cette même année les digues cèdent, emportées par les inondations dues à l’ouragan Katrina. Obligé de quitter son domicile, Johnny va se réfugier chez son ami Anders OSBORNE et se plonger dans l’écriture pour exorciser ces évènements tragiques. L’album « Poor Man’s Paradise » sort en 2007, produit par Anders OSBORNE il montre à quel point Johnny a passé un cap majeur dans la composition et l’écriture. Le morceau « “The Lord Is Waiting and the Devil is Too” est élu titre de l’année au “Blues Music Award ». Fort de cette collaboration avec Anders OSBORNE, Johnny sort l’album « Once It gets Started » puis « Lady On the Levee » avec Cyril NEVILLE aux claviers. « Hopeland » son dernier opus où figure le « North Mississippi All stars » est acclamé par la critique spécialisée et sera l’album le plus vendu durant le New Orleans Jazz & Héritage Festival 2018. Voir Johnny SANSONE live c’est effectuer un voyage au cœur des bayous, une initiation aux rites Voodoo. Un artiste original et habité à découvrir d’urgence!.